N'en jetons presque plus ! Trions, reprenons, détournons.
L'essentiel est presque bien dit et redit, en long, en large...
Reprenons serré, de travers, à travers.
Par les moyens d'avenir du présent. Pour le présent de l'avenir.
(otto)KARL

> page d'accueil

2016-04-25

À la prochaine ? ; )

(...)


(...)
 Xiao Li : "Mon nom est Xiao Li, je viens d'avoir mon diplôme...
O.K. : OK.
Xia Li songe :  "Moi et un petit ami tellement beau, romantique
et littéraire. [Ce serait] pas mal du tout !"

(...)

(Merci à D.J.)

2016-04-11

voilà (et) voilà ?

[Ces scientifiques] en ont conclu que le « circuit de la récompense » du cerveau s’activait lorsque les hommes reconnaissaient l’émotion d’une femme. Pour le dire simplement, les hommes sont [en moyenne] plus attirés par les femmes qu’ils peuvent comprendre.
(...)
« Nous avons demandé aux participants de regarder différentes personnes éprouvant des émotions différentes. Nous avons observé que plus un individu pensait être en mesure de comprendre l’émotion d’une autre personne, plus il se sentait attiré par cette personne. »
(...)
Une autre étude a révélé que les hommes préféraient [en moyenne] les femmes au visage simple. (...) « Un visage simple est un visage qui est encodé dans le cerveau de manière efficace, c’est-à-dire en n’utilisant que quelques neurones. En d’autres termes, le cerveau traite l’information plus facilement. Les visages simples ont typiquement une peau douce, peu de rides et des traits fins. »
(M.-C.D.)

2016-04-03

juste, assez

Formuler chaque point d'un seul trait. Point.
(O./<.)

Mais n'importe quel texte digne d'être lu laisse de l'espace aux réflexions de son lecteur et ne cherche pas à tout dire du sujet qu'il traite. Certes, la philosophie, en tout cas dans sa version académique, a souvent cette ambition de totalité, sur quelque sujet qu'elle aborde. Mais ce n'est pas la vision que j'en ai ;  il me semble qu'une telle visée témoigne avant tout d'un manque de générosité. Il suffit d'en dire juste assez pour aider le lecteur à penser par lui-même d'une façon plus productive ou plus profonde. Le but de la philosophie, tel que je l'entends, est, entre autres, de permettre à autrui de vivre plus pleinement et plus intensément ; et mon but, en écrivant (…), est d'aider chacun à découvrir sa propre façon de répondre plus pleinement à la vie.
(Ch.H.)

Pourquoi font-ils autant de notes alors qu'il suffit de jouer les bonnes.
(M.D.)

2016-03-29

quarante( )aire

(M.S.)(I.K.)(J.D.)
J'ai eu quarante ans (...) Certes, c'est déjà la mort qui vient, mais c'est aussi l'occasion de participer d'une vérité éternelle : quoi de plus éternel, quoi de plus vrai en effet que le temps qui passe ? (...) il y a dans l'acceptation lucide de ce que nous sommes quelque chose de salutaire. (...) comme si de ne plus trop attendre de la vie était la meilleure façon de l'aimer, comme si de ne plus trop attendre des autres était la meilleure façon de les apprécier. Ce n'est pas une pensée qu'on a à vingt ans (...). À quarante ans, c'est différent : il faut apprendre à vivre avec cet écart entre ce que la vie aurait pu être et ce qu'elle est réellement. Intégrer le poids étrange du temps...
(Ch.P.)

Mais...
Atteindre la quarantaine ? Alors que je n'ai vécu pour ainsi dire que ça.
(O/<.)

>
29 mars 2009
29 mars 2010
29 mars 2011
29 mars 2012
29 mars 2013
29 mars 2014
29 mars 2015

 

comme en 39

Un miroir me fait face, et son regard me sort par les yeux.
(O.K.)
 
Je regardais ce visage dans le miroir, je regardais ce visage déjà vieux et pourtant mien, et c'est un état qu'il est des plus étranges de devoir associer à soi-même la vieillesse, ou du moins – car je n'étais pas encore vraiment vieux, j'allais avoir quarante ans dans quelques mois –  la fin incontestable des caractéristiques de la jeunesse lisible sur les traits de son propre visage.
(J.-P.T.)